Direction du NORD

Les aventures humaines & carnet de voyage, portés par l’Énergie du féminin sacré.

Expérience chamanique à l’ayahuasca

Après 14h de bus, nous arrivons enfin à Rurrenabaque, dans un but bien précis : rencontrer Philip, un chaman (curandero ayahuasquero)  de très bonne réputation, pour participer à une cérémonie de soin chamanique avec la plante sacrée de l’Amazonie : l’ayahuasca.

Lire la suite

Première semaine en solo à la Paz :)

la paz lenaventures

Pour une premières semaine de voyage en solo, je suis agréablement surprise !

Tout s’enchaîne dans la fluidité : rencontres, interview, projets pour l’après La Paz…

Je passe mon temps entre l’écriture du blog, les soins énergétiques et les rencontres.
Etrangement, je croise peu de gens paumés. Il y a beaucoup d’artistes, de gens qui portent des projets forts et des voyageurs de longue date.

Lire la suite

Acheter et activer une carte SIM en Bolivie

entel tigo viva carte sim bolivie lenaventures
http://eju.tv/2013/02/tigo-tribut-ms-que-estatal-entel-y-baja-aporte-de-cooperativas/

En Bolivie, il y a  3 opérateurs principaux : Entel, Tigo et Viva.
Les boliviens et voyageurs se tournent vers Entel. Du coup j’ai suivi le mouvement. Voici pas à pas comment activer votre nouvelle carte SIM 🙂 Lire la suite

J18 – samedi 15/11/2014 ISLA DEL SOL – COPACABANA – LA PAZ

Petite d’en a l’hôtel… Avec vue sur le Titicaca.

On descend de la montagne, on passe devant unes fontaine sacrée. Rituel traditionnel andin avec l’eau et le précepte  »ne pas voler, ne pas mentir, ne pas être paresseux. »

On prend le bateau jusqu’à Copacabana, je rencontre 3 mochilleros, dont jeune qui voyage depuis plus de 4 ans autour du monde. Là, il allait en Argentine pour travailler dans les vignes.

On reprend les minibus et on s’arrête près d’un petit village pour aller à une place en hauteur, qui est aussi un point d’énergie.

On reprend le bus pour La Paz.

 

J17 – vendredi 14/11/2014 COPACABANA – ISLA DEL SOL

On prends un petit bateau, pour arriver au Nord de l’île. Je rencontre Simon, un canadien d’une petite trentaine d’année. Grand voyageur. Il travaille pour les grosse compagnies pétrolières en Afrique, il est dans le social, ils travaille pour l’intégration des populations dans les projets (informations, formations…) en lien avec les autorités locales. Pour que tout se passe au mieux, dans le respects de la population et des territoirs.

On arrive au Nord de l’île, certains vont voir un ancien temple inca dédié au puma.
Je préfère rester sur la plage, il fait beau, on est bien.
Un jeune américain joue de la guitare pas loin, nous le rejoignons.

Après un bon restau avec vu sur le lac Titicaca, on reprend le bateau pour rejoindre le Sud de l’île. On retrouve Simon, on parle des transhumanistes et des gens qui veulent éliminer la population humaine grâce aux maladies… sympa ^^

Avec notre guide, qui s’avère être connecté et pratiquant le chamanisme, il nous fait visiter un ancien temple inca et nous donne des clés de lecture du lieu. Il y a des pièces dédiés à la dualité (Terre/Ciel, masculin/féminin, yin/yang…)net des pièces dédiés à la trinité (le cosmique /la nature / l’humain, selon leur tradition)
C’est toujours un lieu de cultes’ il y a des hôtels avec des offrandes, surtout des feuilles de coca.
Cette endroit est très chargé , mais on a peu de temps avant que le nuit tombe, on doit y aller. Avec Michèle et Cyril, on décide d’y retourner la nuit, on sent que l’on a une expérience à vivre 🙂

Notre guide, Daniel, nous a trouvé un Shaman local pour nous faire une cérémonie.
Il vient avec un jeune apprenti.
A la tombée de la nuit, ils allume un petit feu. On est tous autour.
Il fait des offrandes a la pachamama (sortes de bonbons blanches qui sont jetés au feu) pour que l’on fasse un bon. Voyage et un bon retour en France. Il appelle les énergies des montagnes environnantes et nous demande quelle est notes montagne en France. Du coup il a appeler l’esprit du mont blanc, intéressant.
Puis il met des herbes dans une tuile, avec des braises. et chacun son tour on l’a prends dans les mains’ la soulève au dessus de nos têtes et on fait nos intentions dans la vie.
Puis il nous purifie chasse les mauvaise énergies en nous en nous fouettant avec des herbes.
Il remercie chacun d’autres nous en nous prenant dans ses bras et nous invite à nous prendre dans les bras chacun.
Beau moment, simplé et efficace.
J’ai senti sa puissance, calme et cohérente. Bizarrement’ il me faisait penser à mon arrière grand meré du coup je l’avais tout de suite en sympathie.

Ensuite on a dans un petit restaurant, Las Velas. Je crois que je n’ai jamais manger de pizza aussi bonne !

Ensuite, on part avec Michèle et Cyril au temple, avec des bougies et des feuilles de coca. Très belle expérience pour nous 3.

 

J16 – jeudi 13/11/2014 LA PAZ – TIWANAKU – COPACABANA

Le matin, au marché, Nico nous fait goûter un breuvage qu’un homme fait dans la rue : un mélange d’Aloe Vera, de pollen et de pleins d’autres trucs. Et avant il faut boire cul sec une petit verre d’alcool ^^

Dès 8h on part en bus, direction Tiwanaku. On a un guide avec nous. Le voyage devient vite ‘´tour operator’. On est plusieurs à refuser ça.
Dans le bus, il nous décrit la Paz, en espagnol et en anglais. Puis il fait arrêter le bus pour qu’on prenne des photos et nous fais remonter.
Le guide comprend vite qu’on n’est pas là pour ça.

On arrive à Tiwanaku, je suis assez déçue, je ressens rien niveau énergie. On nous dit après coup que ce sont dès reconstitutions. Il y a du ciment entre les pierres :/
Au Restau à côté, par contre je connecte bien avec une statue de grenouille, qui vient du site. Elle travaille au niveau du troisième œil.

En allant à Copacabana ( je précise, Copacabana de Bolivie, pas Copacabana du Brésil, hein !), on se retrouve bloqués sur la route. Il y a un mouvement de grève et ils ont mis des grosses pierres sur la route. Nos guides ont pu passer moyennant backchich.

Le soir, restau.
A oui, en Bolivie on ne mange que du riz, poulet ou truite, bananes et soupe en entrée.
D’ailleurs fou-rire avec un ami : il en avait marre du riz et prend juste une soupe. Il y avait du riz dedans ^^

Le soir on sort boire un verre avec Bruno, Catherine et Michèle. Petit bar sympa où de jeunes chantent à cœur joie sur une toute petite scène. Le patron du bar me draguait de manière éhontée en proposant d’aller voir ‘´son gros renard ».
Cette histoire nous a bien fait rire plusieurs jours ^^

J15 – mercredi 12/11/2014 LA PAZ

Journée repos. Mailing, banque, achat de cartes SD…

Restau végétarien avec l’équipe. C’est impressionnant, pour 30bs (env. 3,5€) on a entrée + plat copieux !

Cette aprem j’ai pour objectif de rencontrer des voyageurs pour continuer le route à partir du lundi 17 novembre, parce que les autres du groupe rentrent en France.
Il fait beau, je vais en direction de l’église San Francisco. Je pose l’intention  »je cherche un compagne de route qui parle français » et croise Maxence Martens, un voyageur belge. Un jeune photographe.

On se retrouve le soir, pour aller au bar d’artistes ´´Bocaïsapo’´. On passe devant la galerie de Mamani Mamani, elle est ferme, mais la porte est ouverte. Et si on y allait ?
A ce moment-là un personne de la galerie nous invite à monter à l’étage, on se retrouve à boire un verre dans la salle de Restau où il n’y avait que le personnel qui buvait un coup, joue un peu de guitare des chansons traditionnelles boliviennes. Ils fêtaient les 40 ans d’un gars !
Au plafond, en 3 partie il y une œuvre géante de Mamani Mamani.
Il y avait une expo temporaire, belles représentations de La Paz, comme de douces photos…
Et on se rend compte que l’artiste était là, on a bien discuté. Il est Aymara, indien natif, et la serveuse aussi. On a parlé un peu d’histoire (enfin surtout Maxence), et Ils nous ont dit que l’œuvre au plafond était la cosmogonie Aymara.

Du coup, on se retrouve là, à trois heures du mat’, à recevoir toute une explication de la création de leur monde, des énergies en présence et du fragile équilibre de la vie… Un vrai moment de grâce !
J’avoue que j’ai regretté d’avoir bu et fumé, j’aurai préféré vivre cet instant en pleine conscience.

J14 – mardi 11/11/2014 CHARAZANI – LA PAZ

Lever très tôt pour profiter du bain thermal !

On s’attendant à de l’eau dans une rivière, au pied de la montagne. Bah non, une sorte de vieille piscine a l’eau marron. Bon au moins c’est de l’eau de sources chaude. Voilà.

A l’hôtel, je rencontre Grégory, un mochilero français. Il vient de faire 3 mois au Pérou et gagne sa vie en faisant des bracelets. Il gagne jusqu’à 30bs par jour.
Il me donne pas mal de contacts et de conseils pour le Pérou. Je l’invite à petit déjeuner avec nous. On a tous passé un bon moment 🙂

Fin de matinéé, depart pour La Paz. Journée de 4×4.

Arrivée le soir a l’hôtel.
Je peux enfin donner des nouvelles à la famille et aux proches 🙂

J13 – lundi 10/11/2014 APOLO – CHARAZANI

 

Petit déjeuner très copieux encore. Le monastère est très joli, extrêmement propre, les sols brillent, les canapés emballés dans du plastique… !!! On est a l’extrême opposé de la jungle ^^

Le matin on fait un tour en ville… Achat des mes premières tongs (ne jamais dire jamais…) Je goûte la cola de mono (queue de singe), très bon !

Et c’est reparti pour une journée de 4×4. Quand on arrive à une station d’essence on nous demande de descendre et de s’éloigner. Au cas où ça explose. Rassurant !

Le deuxième 4×4 a une pièce de cassée. On s’arrête a plusieurs villages pour trouver la pièce. En attendant, un des guide à taille un morceau de bois à la machette pour la remplacer… Et ça a tenu !

Sur la route, grosse averse, on voit sur les bords des routes les mères et les enfants devant leur habitation, quasi bidon ville. Je n’avais pas encore vu la misère. Le soir on arrive à Charazani, on est logés en hôtel.

J12 – dimanche 09/11/2014 TUICHI – APOLO

Reveil tranquille, le trek est fini… On nous offre un petit déjeuner copieux : api, jus de pamplemousse, salades, œufs, biscuits et surtouts frites de yuca !!! Super bon !

***soin lianes***
A 11h, les enfants du village sont réunis : on leur offre des fournitures scolaires et des maillots de foot pour 2 équipes.
Il fait très beau et très chaud, on monte jusqu’à 38°c une nouvelle fois, mais dès le matin cette fois !

Repas copieux également. On en profite pour faire une enveloppe à notre cuisinière pendant le trek…

Pour repartir en 4×4, il faut traverser le Rio, sur des petites barques. C’était sport, mais c’est passé !
Il y a de nouveau des soucis d’organisation (enfin des soucis de non-organisation… ) et il n’y a qu’un 4×4 au lieu de deux.

Je fais partie du premier convoi, on arrive tard dans un monastère à Apolo.
Le deuxième groupe, toujours sur la plage de galets, s’est vu offrir le repas du soir par une partie du village qui ont allumés un grand feu 😉
Ils sont arrivés très tard dans la nuit.

J11 – samedi 08/11/2014 refuge – TUICHI

Réveil très tôt pour éviter lès abeilles. On déjeunes plus loin (à 1h30 de marche :/ ) au bord de l’eau. Il y a aussi beaucoup d’abeilles.

Le soir on arrive au village de Tuichi.
On monte le campement vers du Rio Tuichi.