J15 – mercredi 12/11/2014 LA PAZ

Journée repos. Mailing, banque, achat de cartes SD…

Restau végétarien avec l’équipe. C’est impressionnant, pour 30bs (env. 3,5€) on a entrée + plat copieux !

Cette aprem j’ai pour objectif de rencontrer des voyageurs pour continuer le route à partir du lundi 17 novembre, parce que les autres du groupe rentrent en France.
Il fait beau, je vais en direction de l’église San Francisco. Je pose l’intention  »je cherche un compagne de route qui parle français » et croise Maxence Martens, un voyageur belge. Un jeune photographe.

On se retrouve le soir, pour aller au bar d’artistes ´´Bocaïsapo’´. On passe devant la galerie de Mamani Mamani, elle est ferme, mais la porte est ouverte. Et si on y allait ?
A ce moment-là un personne de la galerie nous invite à monter à l’étage, on se retrouve à boire un verre dans la salle de Restau où il n’y avait que le personnel qui buvait un coup, joue un peu de guitare des chansons traditionnelles boliviennes. Ils fêtaient les 40 ans d’un gars !
Au plafond, en 3 partie il y une œuvre géante de Mamani Mamani.
Il y avait une expo temporaire, belles représentations de La Paz, comme de douces photos…
Et on se rend compte que l’artiste était là, on a bien discuté. Il est Aymara, indien natif, et la serveuse aussi. On a parlé un peu d’histoire (enfin surtout Maxence), et Ils nous ont dit que l’œuvre au plafond était la cosmogonie Aymara.

Du coup, on se retrouve là, à trois heures du mat’, à recevoir toute une explication de la création de leur monde, des énergies en présence et du fragile équilibre de la vie… Un vrai moment de grâce !
J’avoue que j’ai regretté d’avoir bu et fumé, j’aurai préféré vivre cet instant en pleine conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.