La sagesse de la fourmi

Sources : http://fr.pinterest.com/pin/544935623635742738, http://fr.pinterest.com/pin/435582595190158328


 
Bonjour à toutes et à tous,
L’Energie de la Lune de Mai nous aide à entrer en relation avec son être et le grand Mystère.

 S’écouter et écouter le monde
Notre allié : la sagesse de la Fourmi

 

En écoutant la pureté de son coeur,
en prenant le temps d’écouter le silence en soi,
notre conscience se fond dans le Grand Mystère
dans une douceur infinie…

 

Pour cette nouvelle lune, nous accueillons la sagesse de la Fourmi.
Celle qui perçoit les infimes changements,
Celle qui a une patience tranquille,
Celle qui agit pour un projet bien plus grand qu’elle… la Vie.

 


Pour célébrer cette pleine lune, je vous partage cette anecdote :
En attendant le covoiturage pour le trajet Paris-Lyon, je fais ma “méditation de la fourmi”.

        Le principe ?

 

        Etre en observation de l’expérience de son corps, les yeux fermés.

 

        Et reprendre cette méditation les yeux ouverts.

 

        J’ai commencé cette méditaion par 30s et chaque jour je rajoute 30s.

 

        J’avance petit à petit, comme la fourmi.

Assise en tailleur dans la rue, avec mes bagages, je sens que c’est OK,
que je peux méditer en confiance.
Je ferme les yeux et m’observe.
Je sens comment mon corps réagit quand il y a des passants,
j’entends le vent souffler entre les feuilles et le brouhaha des voitures.
J’observe le calme qui s’installe en moi.
Les yeux ouverts, le relance mon minuteur à 4’30s.
J’observe mon corps dans cet environnement.
A ma grande surprise, je comprends que mon rapport à la réalité extérieure est principalement émotionnel !
Plus précisément, je me vois en intéraction constante avec chaque passant, recevant et envoyant 1001 questions/réponses.
Quand il n’y a personne qui passe, je me vois attirée par chaque jolie chose que je vois : les arbres, les oiseaux…
Comme si j’étais un projecteur de cinéma qui projette ses couleurs sur le monde et qui reçoit en retour des milliers d’informations avec lesquelles je dialogue.
C’est très beau, certes.
Mais ça modifie considérablement la sensation de réalité que j’avais précédemment.
Je m’amuse à me repositionner intérieurement “comme si” j’avais les yeux fermés.
Et là, instantanément, tout se pose.
Tout redevient calme et serein.
Certes, les couleurs sont plus ternes, je ressens moins de sensations, et perçoit moins de “scintillements”.
Je perçois tout ce que je vois comme un ensemble, comme un grand mouvement.
C’est comme si j’étais face à une large vague grise, et non plus devant des milliers de gouttelettes scintillantes qui m’appellent.
J’ai gardé cet état en attandant le covoiturage.
Il avait 20 minutes de retard et je n’ai pas vu le temps passer…

Crédit : The Refreshment, Photo de Wolfgang Korazija sur Fivehundredpx

 


 

J’ai partagé cette expérience à quelques amis
et ils m’ont parlé de détachement émotionnel et de pleine conscience.
Avez-vous déjà eu de type d’expérience ?
Est-ce possible et souhaitable de maintenir cet état durant la journée ?
 
Merci d’avance pour vos témoignages 🙂

Source : http://www.etsy.com/fr/listing/112697375/piquants-de-fourmis-noires-sur-orange


Retrouvez tous les évènements dans l’agenda !

Retrouvez les articles, ainsi que des partages de nombreuses publications
sur la page Facebook  : www.facebook.com/lenaventures

Si vous souhaitez connaître nos prochains événements près de chez vous, cliquez ici pour choisir votre région en vous inscrivant à la newsletter .

Si vous souhaitez qu’on organise un événement (dans un espace dédié, à domicile ou en entreprise) envoyez votre demande par mail à lena.jaros@gmail.com.


Crédits : http://fr.pinterest.com/pin/544935623635742738, http://fr.pinterest.com/pin/435582595190158328

,  The Refreshment,
Photo de Wolfgang Korazija sur Fivehundredpx, www.etsy.com/fr/listing/112697375/piquants-de-fourmis-noires-sur-orange