Le tambour chamanique végan, est-ce possible ?

tabour-chamanique-vegan-christophe-flambeau-lenaventures-3
L’alternative à la peau animale

De plus en plus de personnes se demandent s’il y a une alternative à l’utilisation des peaux animales, et la réponse est oui !

Leur principale préoccupation est de savoir s’il est aussi efficace qu’un tambour traditionnel pour un travail chamanique. Christophe Flambeau, artisant-créateur de tambour chamaniques, nous présente les avantages significatifs des tambours végan. La résistance aux conditions climatiques, sa neutralité énergétique et « son chant » qui sélève plus facilement…

Est-ce que cela fonctionne aussi bien qu’un tambour chamanique traditionnel ?

Après avoir fabriqué et testé ses tambours végan, Christophe Flambeau confirme que l’on peut faire le même travail qu’avec un tambour traditionnel :
– voyages chamaniques
– cérémonies
– honorer les Esprits et les Ancêtres
– connections avec ses alliés (animaux totems, Esprits, Ancêtres …) et le Grand Mystère
 – guérisons
– decristallistion des mémoires
– réinformations des cellules
– nettoyages des lieux, des personnes
– recouvrements d’âme
– transmissions d’informations
–  etc…
Le tambour végan ne portera pas la signature animale d’un tambour traditionnel. Le porteur de tambour sera invité à travailler avec un allié (son animal totem par exemple).
Le travail avec les champs vibratoires est quasi identique, le plus important étant notre intention.

 

De quoi est faite la « peau » ?

La peau pour tambour végan est conçue spécifiquement pour avoir une tonalité et une apparence de peau animale. Elle est constitué d’une matière composite : le plastique vinylique (proche de la peau de batterie) est mélangé avec des fibres.
D’apparence la peau est plutôt blanche avec des nervures. Vous avez une photo d’un tambour végan ici : www.christopheflambeau.blogspot.fr

 

Les avantages du tambour synthétique :


Résistance aux conditions climatiques
Le principal avantage du tambour végan est sa résistance aux conditions climatiques : il ne change pas de tonalité avec les changements de température, ni avec l’humidité. Pas besoin de le retendre ou de chauffer près d’un feu avec chaque utilisation. Il peut être utilisé dehors et par tous les temps, près de l’eau (rivières, cascades, mer et océans…) et la nuit. Du coup il est bien adapté pour les huttes de sudation !

Neutralité énergétique
Son second avantage est sa neutralité énergétique, il est tout « neuf », pas informé par la vie de l’animal. Ce qui permet d’informer le tambour avec notre propre énergie.

Travail avec des fréquences hautes
Ce type de tambour facilite le travail avec les guides et énergies de plus hautes fréquences (type ange, archanges et autres plans dimentionnels).

Le chant du tambour
Lors de son utilisation, Christophe Flambeau a remarqué que le phénomène harmonique tient mieux avec un tambour synthétique. Avec une frappe régulière et rapide, on peut obtenir plus facilement la résonnance des harmoniques. On peut dire que ces tambours « chantent mieux ».

 

Fabriquer son tambours chamaniques végan

Avec Christophe nous proposons des ateliers pour fabriquer son tambour chamanique végan.
Sa spécificité  est une fabrication avec cadre en bois de hêtre. Cette matière noble permet un lien fort avec la Nature.
Je vous laisse faire vos propres recherches et expérience avec le hêtre (« Etre » en langage des oiseaux) . Vos partages et commentaires sont les bienvenus !

Lors de sa fabrication, la tonalité est réglable : nous vous accompagnerons à accorder le tambour à votre propre vibration…

 

 


Retrouvez tous les évènements et ateliers chamaniques sur l’agenda

et la page Facebook  : www.facebook.com/lenaventures


Crédits : Photos Léna Jaros


  • Direction de l'EST

    Les aventures artistiques, portées par l'Énergie de l'enfant sacré.

  • Direction de l'OUEST

    Les aventures spirituelles, portées par l’Énergie des ancêtres et des Esprits.

  • Direction du NORD

    Les aventures humaines & carnet de voyage, portés par l’Énergie du féminin sacré.

  • Direction du SUD

    Les aventures scientifiques, portées par l’Énergie du masculin sacré.

Découvrons ensemble de nouveaux possibles !

Récits d’aventures humaines, spirituelles, scientifiques et artistiques

Cliquez sur la boussole pour naviguer

  
 
 
 
 

Osons créer ensemble un monde
plus cohérent, bienveillant et libre.

Le partage est essentiel !

8 réflexions au sujet de « Le tambour chamanique végan, est-ce possible ? »

  1. Citation: « Neutralité énergétique
    Son second avantage est sa neutralité énergétique, il est tout « neuf », pas informé par la vie de l’animal. Ce qui permet d’informer le tambour avec notre propre énergie. » Fin de citation…

    Pas entièrement faut mais pas entièrement vrais au niveau de la neutralité énergétique, car il ne faut pas oublier la vie végétal (celle servant à la fabrication du cercle par exemple) c’est aussi une vie qu’il ne faut pas négligé car elle est belle et bien présente dans un tambour et dégagera autant d’énergie en tant que vie végétal qu’une peau provenant d’une vie animal.

    Pour une peau synthétique n’oubliez pas que le plastique vinylique est produit chimiquement alors qu’un tambour équipé d’une peau animal permet de faire revivre cette peau (et voir même l’esprit de l’animal celons certains).

    Personnellement je ne suis ni pour ni contre et je dis même pourquoi pas car chacun est libre de ces choix, mais végan ou pas, s’il vous plais, arrêtez de faire des différences ou d’oublier « volontairement ou pas » qu’il y a d’autres vies que la vie animal sur terre, et prenez en compte toutes les formes de vies existantes.

    Alors un tambour végan, je dis oui, faites le avec des peaux synthétiques, mais dans ces cas là allez jusqu’au bout de vos idéologies et montez vos tambours avec des cercles synthétiques aussi, car même un bois que l’on dit « mort » reste toujours vivant.

    Je précise que cette intervention je la fais en toutes neutralité et en attaquant personne, et je vous remercie tous et toutes de m’avoir lu, en vous souhaitant de bonnes vibrations avec vos tambours, quel qu’ils soient.

  2. Je suis ravie de découvrir votre site car cela fait longtemps que je recherche un tambour avec peau synthétique qui est en cohérence avec mes valeurs vegan.
    Je ne pourrais me ressentir en harmonie avec un tambour qui porte la souffrance et la mort d’un animal.

  3. Bonjour, Je fais moi-même des ateliers de tambour au Québec et pour quelque ami-es en France. J’ai toujours utiliser de la peau d’animal comme je l’ai appris ches les danseurs du Soleil au sud Dakota US.

    J’ai vu et essayer un tambour vegan ,synthétique chez une amie en borgogne. mais je trouvais le son très clair et peu avec une fréquence basse comme j’aime bien…Et je n’y sentais pas trop de vie…Alors,je me demandais si vos tambours peuvent avoir et demeure avec une fréquence assez grave…Et si à la longue vous ressentez qu’elle prennent et garde les énergies avec lesquelles vous pouvez accueillir pendant votre travail . Merci de bien vouloir me répondre…

    1. Bonjour Robert TALLARD.
      Bonjour Léna.

      J’aimerai si vous me le permettez donner mon avis sur ce sujet.

      Pour une meilleur compréhension je me présente avant tout, je suis Thérapeute énergétique (Reiki, massage, méditation, Qi Gong, Tai Chi Chuan, etc) et parallèlement à cela je suis percussionniste (percussions traditionnelles africaines).

      Pour faire le lien entre las deux, j’ai aussi mon propre «Tambour Médecine» en cèdre et peau de bison, et je prépare aussi l’application des soins énergétiques vibratoire par le son mais sans me prétendre Sono Thérapeute, et je ne suis pas végan.

      J’ai toujours eu pour principe de dire qu’il faut vivre avec son temps, son époque, son évolution, et les technologies modernes qui peuvent nous faciliter et améliorer la vie, mais bien sur sans oublier les traditions ancestrales qui nous permettre d’être qui et ce que nous somme aujourd’hui ainsi que ce que nous faisons pour le bien-être et pour l’avenir, quelque soit les thérapies ou les principes que chacun à la liberté d’utiliser.

      Avec cette façon de penser, je dirai que oui, il y a sûrement la possibilité de travailler avec un tambour équipé d’une peau synthétique, car l’objet par lui-même se chargera quoi qu’il en soit de l’énergie interne que lui transmettra le Batteur-Thérapeute ou Chamane.

      Pour la sonorité, je n’ai jamais eu l’occasion de comparer un tambour chamanique en peau animal avec un en peau synthétique, mais j’ai déjà eu la possibilité de le faire sur des instruments africains, et là, oui les sont et tonalités sont plus aigu en peau synthétique par rapport à ceux montés en peau animal (peut-être que des épaisseurs plus importantes des peaux synthétiques arriveraient à changer cela, mais ce n’est qu’une supposition).

      Attendons donc par l’intermédiaire de Léna, la réponse de Christophe FLAMBEAU qui apportera sûrement des éclaircissements précis à ces interrogations.

      Zenement-votre.
      Joe pour LinJang Institution
      ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *